Pourquoi n’y a-t-il pas plus de boutiques ?

C’est un choix qui a été fait au second festival.

Les membres de l’ADMA de l’époque (dont certains sont toujours membres de l’association aujourd’hui) ont volontairement décider de limiter le nombre de boutique au profit des activités gratuites.

Pourquoi ? Parce que la plupart des produits proposés par les boutiques ne sont pas vendus spécifiquement durant le festival, vous pouvez donc les retrouver quand vous le souhaitez, soit dans la boutique concernée, soit sur internet.

Pour ceux qui aiment s’offrir des petits plaisirs, nous proposons donc quelques boutiques (environ une dizaine) en tentant de les diversifier le plus possible afin de satisfaire un maximum de monde.

Le .dijon//SAITEN est réfléchi pour être convivial et non commercial.

~