Quels sont les objets interdits sur le festival et pourquoi ?

Suite au renforcement de l’état d’urgence, les restrictions liées aux substances, aux objets et notamment aux accessoires cosplay ont considérablement augmenté.

Pour rappel, ce ne sont pas les organisateurs qui décident de ce type d’interdiction, c’est le gouvernement. Les instances (préfecture, mairie, commission de sécurité de la faculté) les répercutent et le festival à l’obligation de les appliquer.

Quels objets et matériaux sont interdits sur le festival ?

Les armes.
Conformément à la loi et aux restrictions de l’état d’urgence, toutes les armes, y compris les armes de décoration avec lame métallique, sont interdites (arme blanche : couteau, katana, boken… arme à feu : carabine à plomb et objet équivalent, arme neutralisée, arme à blanc, arme de signalisation, lanceur de paintball, réplique airsoft…).

Les répliques d’arme réalistes ou pouvant être prises pour vrai même de très très très loin.

Les armures en métal et les uniformes militaires réalistes ou pouvant être pris pour vrai.

Tout objet pouvant servir d’arme par destination dont la présence n’est pas justifiées par une nécessité médicale (cannes, béquilles…).

Les contenants non scellés (thermos, gourde, bouteilles ouvertes…), les objets en verre ou en métal, les liquides inflammables et les bombes aérosol.

Les rollers, patins à roulette, skate, trottinette ou tout élément équivalent, les échasses.

Les masques, casques ou capuches couvrant plus d’un tiers du visage ou dissimulant les yeux.

Les maquillages de type « make up fx » ne rendant pas l’identification possible.

Les perches à selfie  et les trépieds, à l’exception des accréditations presse.

~

Quels objets sont autorisés sur le festival ?

Les accessoires de cosplay fabriqué de façon artisanale, avec des matériaux non dangereux : bois souple, plastiques, carton, pâte à modeler.

Les armes non-réalistes qui ne peuvent pas être confondues avec une arme réelle. Leur présence doit être justifiée par le port d’un costume et elles ne doivent présenter aucun caractère dangereux. Elles doivent être présentées au point de contrôle sécurité.

Seuls la société de sécurité privée et les organisateurs sont habilités à juger de la dangerosité d’un accessoire ou du degré de réalisme d’une arme factice.

ATTENTION !
Dans le cas où un visiteur se présente avec un objet interdit, l’entrée du festival lui sera refusée.
Si un visiteur introduit frauduleusement un objet interdit, il lui sera demandé de sortir du festival pour déposer l’arme à l’extérieur, en cas de refus, il sera exclu du festival.